MedBESP

Le Plateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue (MedBESP) et son objectif

Le Plateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue est un outil de partage de connaissances visant à soutenir le développement de l’économie bleue. Il peut être défini comme un « point de rencontre pour la consolidation et le partage d’informations générales, techniques et sectorielles en lien avec les affaires marines et maritimes dans la région méditerranéenne ».

Il s’agit d’un portail Internet ayant pour but de proposer un cadre systémique et cohérent destiné à améliorer la gouvernance maritime dans la région méditerranéenne par la promotion et la mise en œuvre de :

  • une approche plus stratégique, plus intégrée et plus coordonnée concernant les politiques et actions ayant une incidence sur la mer ;

  • une coopération et des synergies entre les systèmes d’une part, et entre les secteurs et les frontières d’autre part, à l’échelle régionale, sous-régionale et nationale ;

  • un cadre commun et cohérent, qui tienne compte des spécificités régionales méditerranéennes, afin d’améliorer l’échange et la diffusion des connaissances, la mise en réseau et le renforcement des capacités.

Fonctionnement

Le Plateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue est un système convivial organisé en sections thématiques et en sous-sections spécifiques : Chaque domaine peut être interrogé grâce à différents paramètres de référence, notamment des thématiques globales, la couverture géographique et les utilisateurs visés. Pour obtenir et offrir des informations, chaque domaine présente la même approche et la même structure :

  • un outil de recherche pour permettre aux utilisateurs d’accéder à l’information recherchée et d’affiner la recherche de contenus grâce à l’emploi de filtres ;

  • une carte, qui représente une alternative conviviale pour trouver les contenus de la section correspondant à la recherche ;

  • un dispositif de téléchargement, qui permet de télécharger les contenus de chacune des trois sections spécifiques.

Le dispositif de téléchargement permet aux utilisateurs d’ajouter les informations qu’ils considèrent pertinentes de manière autonome. Toutes les informations saisies par les utilisateurs seront répertoriées sur le portail Internet après validation de l’équipe du MedBESP.

Rejoindre ce système vous permet d’améliorer, de diffuser et d’étendre l’impact des activités, ainsi que de développer votre réseau et vos partenariats.

Gestion

Le MedBESP est un outil opérationnel avec un objectif de service, développé par la Commission européenne (DG Affaires maritimes) et actuellement géré par l’Union pour la Méditerranée. Rassemblant 43 pays dans le but de promouvoir le dialogue et la coopération dans la région euro-méditerranéenne, la structure de l’UpM garantit une approche pleinement intégrée ainsi que l’expérience requise afin de gérer des problématiques de gouvernance complexes nécessitant la mise en œuvre d’un grand nombre d’initiatives et la participation de plusieurs acteurs.

Contexte

Le Plateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue (MedBESP) a été établi par l’Union européenne, la Banque européenne d’investissement et l’Organisation maritime internationale afin d’offrir une plateforme centralisée rassemblant des informations marines et maritimes, ainsi que pour améliorer les synergies au travers de différentes initiatives et projets de manière à faciliter la coordination et la coopération dans la région méditerranéenne.

L’étendue du MedBESP et l’engagement envers lui ont été présentés et confirmés lors de divers événements en 2012 et en 2013, et ont abouti à la conclusion du Conseil de l’Union européenne, le 25 juin 2013, qui « SALUE la volonté politique de soutenir l’économie bleue de la Méditerranée, telle qu’exprimée lors de la 12e conférence de la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP) organisée les 18 et 19 avril 2013 à Athènes et ATTEND AVEC INTÉRÊT l’approfondissement de la coopération marine et maritime entre tous les États côtiers en ce qui concerne les pôles d’activités maritimes, la mise en réseau des instituts de formation, la sécurité et la surveillance ainsi que la création d’unPlateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue, en particulier ».

Le mandat initial destiné à développer le cadre pour la création duPlateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue a été prévu dans le contexte du « projet sur la politique maritime intégrée en Méditerranée » (IMP-MED), financé par la Direction Générale du développement et de la coopération de la Commission européenne (EuropeAid) et en coopération avec la Direction Générale pour les Affaires maritimes et la Pêche (DG MARE). Ce projet vise à offrir à neuf États du voisinage Sud de la Méditerranée des opportunités d’entreprendre et d’obtenir de l’aide dans le développement d’approches intégrées des affaires marines et maritimes.

Dans le contexte de la décision d’application de la Commission du 18 juin 2014 relative à l’adoption du programme de travail pour l’année 2014 dans le cadre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche concernant le recours à l’assistance technique opérationnelle, valant décision de financement, l’Annexe 1, action 1.3.1.11 (travaux de recherche en appui pour le développement de l’économie bleue et l’innovation par le biais d’unPlateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue) fait suite à l’initiative précitée développée au cours de la période 2011-2013 entre la Commission européenne, l’Organisation maritime internationale et la Banque européenne d’investissement. Cette annexe prévoit des travaux de recherche en appui au développement des contenus et à la viabilité du MedBESP, permettant à la future structure en charge de sa gestion de recueillir et de mettre à jour les informations de manière continue.

Le 17 novembre 2017, la déclaration ministérielle de l’UpM sur l’économie bleue a souligné le besoin de « … renforcer la coordination et la coopération dans le domaine des affaires maritimes afin d’améliorer la gouvernance maritime et de parvenir à un environnement propice à l’économie bleue dans le bassin méditerranéen, en soulignant notamment l’importance d’établir des mécanismes de mise en réseau adaptés pour les acteurs de l’économie bleue autour de la région et de charger le Secrétariat général de l’UpM de développer davantage le Plateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue sur les affaires marines et maritimes… »

La mise en œuvre : étapes et activités

Dans le contexte du « projet sur la politique maritime intégrée en Méditerranée » (IMP-MED), deux études de faisabilité ont été réalisées pour la création du Plateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue (MedBESP) sur les affaires marines et maritimes en Méditerranée.

La première étude de faisabilité portant sur le MedBESP a été lancée afin de faire l’inventaire des systèmes de gestion des connaissances (SGC) en ligne existants, définis comme tout système informatique ayant compilé des informations provenant de multiples sources dans différents formats, ayant fourni une passerelle de recherche et permettant l’accès à ces informations de manière structurée et organisée.

La deuxième étude de faisabilité portant sur le MedBESP s’est caractérisée par le développement d’une première version du portail MedBESP, rendant l’inventaire accessible en ligne. Dans le cadre de la deuxième étude de faisabilité portant sur le MedBESP, une analyse critique de la structure de gouvernance du MedBESP a été effectuée, visant à étudier le rôle et les responsabilités des organisations d’accueil désirant assurer sa gestion et sa maintenance opérationnelle.

À partir de l’expérience et des conclusions des études de faisabilité et dans le but de réorganiser les actions et les résultats développés, le MedBESP a fait l’objet d’une importante révision en termes de structure, de contenus et d’ergonomie dans le contexte de l’étude soutenant le développement d’un Plateforme méditerranéenne des acteurs de l’économie bleue (MedBESP) dans le bassin méditerranéen.

Outre les SGC hébergés, deux autres composantes sont venues enrichir le système MedBESP, à savoir « projets » et « acteurs » en lien avec le bassin méditerranéen, qui visent à accroître la base des connaissances et les synergies entre les différents types d’acteurs dans un cadre commun.

En ce qui concerne les contenus, une recherche systématique a été menée sur les projets et systèmes de gestion des connaissances marines et maritimes supplémentaires à travers la région méditerranéenne. Cette recherche s’est accompagnée d’un examen des attributs descriptifs de ces projets et systèmes, en particulier de leur couverture thématique et géographique, afin d’améliorer l’efficacité et la qualité des informations fournies par le système. Cette recherche documentaire s’est également appuyée sur une consultation d’acteurs, grâce à laquelle un ensemble d’améliorations à appliquer au MedBESP a été identifié.

Dans ce contexte, le site Internet a fait l’objet d’améliorations techniques pour permettre un meilleur accès à l’information et davantage de convivialité. Une section consacrée aux acteurs, aux SGC et aux responsables de projets’ a été conçue de manière à soutenir et à faciliter leur auto-inscription au MedBESP. L’étude susmentionnée a quant à elle souligné la gouvernance du système, reconnaissant le Secrétariat général de l’UpM comme l’entité de gestion du MedBESP la plus adaptée. Depuis avril 2017, le MedBESP est géré par le Secrétariat de l’UpM qui, progressivement, le mettra à jour et le développera davantage.